Secteur milieu carcéral

puzzle_MC

Sections détention avant jugement (DAJ) et peine privative de liberté (PPL)

Les agents de probation exercent leur activité au sein des prisons de détention provisoire du canton de Vaud :

  • La prison du Bois-Mermet à Lausanne
  • La prison de la Croisée à Orbe
  • La prison de la Tuilière à Lonay

Dans ces établissements, ils assurent le suivi des personnes en détention avant jugement (DAJ) et en peine privative de liberté (PPL).

Favoriser l’insertion sociale, éviter la récidive et contribuer à la sécurité et à l’ordre public font partie intégrante de notre activité quotidienne.

Afin de préparer une éventuelle libération provisoire, des mesures de substitution (DAJ), une exécution de peine ou encore une libération conditionnelle (PPL), nous collaborons étroitement avec les partenaires médico-sociaux et l’ensemble de l’appareil judiciaire et pénitentiaire. Sur demande de l’autorité, les agents de probation établissent des rapports sur le suivi des personnes détenues.

En tenant compte de la présomption d’innocence (DAJ) ou de l’exécution de la peine (PPL), nous assurons un rôle de soutien et d’information et entreprenons toute démarche socio-administrative utile. En DAJ et pour autant que les conditions d’octroi soient réunies, les personnes incarcérées peuvent bénéficier du Revenu d’insertion (RI).

Notre prise en charge se veut personnalisée et vise à permettre à chaque personne détenue de se responsabiliser et de mobiliser ses propres ressources.

Les agents de probation sont secondés par un team de gestionnaires socio-administratifs et reçoivent les personnes détenues en entretien lorsqu’elles en font la demande.

Le protocole de visites d’enfants

Dans l’intérêt des enfants et afin de maintenir le lien parental, le secteur milieu carcéral s’appuie sur un protocole élaboré en partenariat avec la direction de la procédure pénale pour organiser les visites d’enfants (DAJ et PPL).

A la demande de cette dernière, les agents de probation peuvent procéder à une enquête auprès de la famille et des intervenants concernés. A l’issue de celle-ci, un préavis comportant des modalités fixant le cadre de la visite et son organisation lui est adressé pour décision.

En cas de préavis positif, l’agent de probation organisera la visite de l’enfant en détention, l’accueillera, ainsi que le parent extérieur et participera à la visite de manière active. Il interviendra auprès du parent incarcéré en fonction de son comportement.