Visiteurs de prisons

Fondé en 1980 à l’initiative de la Direction de la Fondation vaudoise de probation, le groupe des visiteurs de prisons compte environ douze membres. Ceux-ci visitent uniquement des détenu(e)s dans les établissements d’exécution de peine vaudois (EPO, Tuilière), plus rarement concordataires (Bellevue et Bellechasse par exemple.)

Par son expérience de vie et son désir d’aider autrui, le visiteur ou la visiteuse de prisons soutient le détenu ou la détenue dans les difficultés de la réalité carcérale, par le dialogue et une écoute chaleureuse et empathique.

Pour ce faire, le groupe est régi par des statuts qui définissent, outre les buts de cette mission, les modalités d’admission et du déroulement des visites, ainsi que les rapports avec la Fondation vaudoise de probation.

Une charte est également signée par chaque visiteur, par laquelle il s’engage à respecter certains points dont en voici les principaux :

  • Entretiens réguliers avec le détenu, en moyenne toutes les trois à six semaines durant une heure au maximum.
  • Pas de prosélytisme ni de politique dans les entretiens et éventuels courriers.
  • Interdiction d’être référent dans un projet de plan de peine, d’accompagner un détenu en conduite ou de l’accueillir durant ses congés ou après la peine.
  • Obligation d’informer la direction de la FVP si, durant les entretiens, des faits concernant la mise en danger de la vie d’autrui ou la sienne, des projets d’évasion ou des délits non dévoilés jusqu’ici sont portés à leur connaissance.

La Direction de la Fondation vaudoise de probation fournit un encadrement aux membres du groupe par :

  • Des entretiens individuels de soutien ou d’évaluation.
  • L’organisation de séances où la présence de tous les membres est requise. Elles donnent la possibilité à chacune et chacun de partager des situations, de s’informer de l’actualité pénitentiaire et judiciaire, de visiter des établissements pénitentiaires ou d’approfondir certaines problématiques à travers des conférences présentées par divers intervenants.

Par leur parcours de vie très riche et varié, les membres du groupe apportent aux détenus de cultures diverses un souffle extérieur, une écoute attentive sur des domaines multiples.